Evénements et activités
האזכרה, 15.1.2019
Commémoration annuelle des Condamnés à l’échafaud

Cette année, en raison des restrictions dues au COVID19, la cérémonie s’est restreinte exclusivement aux membres des familles. Les représentants de la Fondation pour la Commémoration des Martyres du Caire,  ont organisé une série de vidéo-conférences sous les auspices du ‘M.A.L.A.M’ (initiales en hébreu du Patrimoine Historique des Services de Renseignements) et de ‘METEG’ (site internet culturel pour le 3ème âge) avec la participation de ‘Reshit Yerushalaïm’ (site culturel et historique sur Jérusalem). Environ 2500 personnes ont écouté les conférences.

0
Condamné
0
jours d’emprisonnement en Egypte
0
monuments commémoratifs
0
années révolues
Le site des condamnés du Caire présente une documentation fidèle et authentique sur les événements survenus en Egypte au début des années cinquante du XXème siècle, particulièrement en ce qui concerne les héros de ‘L’Affaire’.

‘L’Affaire Malencontreuse’

‘L’Affaire Malencontreuse’ est la dénomination rétroactive qui décrivait le caractère dilettante des directives données aux deux cellules de jeunes Juifs en Egypte, qui eurent pour mission en été 1954 d’exécuter des actes de sabotage mineur contre des cibles britanniques et américaines à Alexandrie et au Caire afin d’empêcher que l’armée britannique ne quitte l’Egypte.

Leur commandant les trahit et les livra aux égyptiens. Parmi eux fut également livré le lieutenant-colonel Max Meir Bineth, officier supérieur des Services d’Information, posté en Egypte à l’époque. Tous furent soumis à de rudes interrogatoires et furent condamnés lors d’un procès ostentatoire qui s’ouvrit le 11 décembre 1954.
Au bout de dix jours, Meir Bineth se suicida. Les commandants des deux cellules, l’ingénieur Samuel Azar à Alexandrie et le Dr Moshe Marzouk au Caire, furent condamnés à mort par pendaison et exécutés sur l’échafaud le 31 janvier 1955. Victor Levy et Philippe Nathanson furent condamnés à la prison à vie, Macelle Ninio et Robert Dassa à 15 ans de prison et Mayer Meyohas et Mayer Zafran à 7 ans de prison.

Discours du Professeur Nahem Ilan, Président de la Fondation pour la Commémoration des Martyrs du Caire

« Ces événements bouleversants retentissent sur l’histoire de l’Etat d’Israël, non seulement à l’époque mais également de nos jours.

(Le Centre Dahan – soixante ans depuis ‘La Mission Suzanna’ – ‘L’Affaire malencontreuse’).

La Fondation fut créée en 1991 à l’initiative du ‘M.A.L.A.M’ (voir plus haut) en collaboration avec les familles des défunts et des prisonniers de ‘L’Affaire Malencontreuse’ en vue de perpétuer la mémoire et l’histoire des Condamnés du Caire ainsi que celles de leurs camarades qui survécurent.

"Si cela dépendait de moi, je vous laisserais en prison "..
paroles prononcées par le Général Moshe Dayan, Ministre de la Défense en 1968

Les Condamnés

Samuel Azar

L’ingénieur Samuel Azar Fut jugé et condamné à mort par pendaison. La sentence fut exécutée le 31-1-1955  .

Dr Moshe Marzouk

Le Dr Moshe Marzouk fut jugé et condamné à mort par pendaison. La sentence fut exécutée le 31-1-1955 

Meir Max Bineth

Agent des Services de Renseignements qui était posté en Egypte durant les premières années qui suivirent l’indépendance de l’Etat d’Israël. Il mit fin à ses jours le 21-12-1954  .

Victor Levy

Victor Levy fut condamné à la prison à vie. Il fut libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers de guerre en 1968. Il est décédé en août 2003.

Philippe Nathanson

Philippe Nathanson fut condamné à la prison à vie. Il fut libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers de guerre en 1968. Il est décédé en mai 2004.

Robert Dassa

Robert Dassa fut condamné à 15 ans de prison et libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers de guerre en 1968.

Marcelle Ninio

Marcelle Ninio fut condamnée à 15 ans de prison et libérée dans le cadre d’un échange de prisonniers de guerre en 1968. Elle est décédée en octobre 2019.

Mayer Zafran

Mayer Zafran fut condamné à 7 ans de prison et libéré en 1961.

Mayer Meyohas

Mayer Meyohas fut condamné à 7 ans de prison et libéré en 1961. Il est décédé en octobre 1994.

Dans les médias et dans la presse

Interview avec Marcelle Ninio et Robert Dassa (janvier 2016)

Dans la presse

‘L’Affaire’ fut largement couverte non seulement dans la presse israélienne mais également dans la presse arabe qui la nomma « Le Grand Procès Sioniste ».

Durant de nombreuses semaines les Condamnés du Caire furent torturés et soumis à des procès ostentatoires en présence de généraux et d’officiers supérieurs de plusieurs armées. Ils ne renoncèrent jamais à leur amour-propre et gardèrent toujours tête haute.

A la radio

‘GALEI TSAHAL’ (station radio de l’armée israélienne) – ‘L’Affaire Malencontreuse’

X סגירה
Retour haut de page